Accueil BIEN commun Mariage des arbres et de la vigne à Monbazillac

Mariage des arbres et de la vigne à Monbazillac

BIODIVERSITÉ. Les vignerons de cinq communes de l’appellation Monbazillac ont contribué en décembre à la plantation de 600 arbres fruitiers, à portée de tous les cueilleurs, petits et grands.

Accompagné par la Fabrique des Transitions en Bergeracois, ce projet est né de la volonté des vignerons et a reçu le soutien direct des Périgourdins dans le cadre du premier budget participatif du Département, qui lui a permis de recevoir 36 000 euros pour se concrétiser en 2020. À la fois environnemental et sociétal, parce que conçu en libre accès à la cueillette, ce vœu écocitoyen est devenu réalité et ne demande maintenant qu’à grandir et porter ses fruits…
Les plantations se trouvent en bordure de parcelles de vigne, près de voies ou chemins ruraux. On ne peut pas se tromper grâce à la signalétique “Monbazillac en Fruits – Servez-vous !”. Des panneaux pédagogiques, réalisés par l’Esat de Brousse (association les Papillons Blanc) dans un souci de solidarité, présentent les espèces et une application mobile permettra aussi de localiser les arbres, leurs espèces et les périodes de récolte, éclairant autant d’itinéraires de randonnées.
On trouve au fil de la promenade une grande variété d’essences, parfois anciennes ou en voie de disparition : la sélection a été effectuée en collaboration avec le Conservatoire végétal de Nouvelle-Aquitaine, à Montesquieu (Lot-et-Garonne), sur des critères de robustesse pour éviter les traitements et aussi pour sauvegarder un patrimoine régional. 55 variétés différentes sont ainsi disponibles, amandiers, cerisiers, noyers, poiriers, pommiers, prunier… tous les goûts sont dans la nature bergeracoise !

Éduquer et accompagner

Cette opération de mise à disposition de produits sains, accessibles à tous, permet aux vignerons de poursuivre leur mission de veille environnementale et de préservation de la biodiversité : ils maintiennent un équilibre sur ces coteaux touristiques, à quelques kilomètres de Bergerac. 33 exploitations, domaines et châteaux sont engagés dans cette aventure et leurs animateurs vont veiller durablement sur le suivi cultural. Vignerons de tous horizons, indépendants, coopérateurs, en Agriculture biologique, en Haute valeur environnementale, jeunes et moins jeunes, ils redoublent d’attention et de motivation pour accueillir les visiteurs, voisins ou touristes, et bien sûr les scolaires curieux d’observer la nature et de grandir au rythme de la pousse des arbres. « Cette opération les invite à respecter la nature et à contribuer à enrichir la biodiversité, en récupérant les noyaux des fruits pour les planter à leur tour et perpétuer le cycle de la vie végétale », soulignent les enseignants. Les enfants des écoles des cinq communes ont participé à la plantation, avant les vacances de Noël 2020, et les établissements vont travailler régulièrement sur le sujet.
Conçu avant la crise sanitaire, ce projet va donc bien au-delà d’une opération d’agroforesterie et prend un jour nouveau dans sa dimension de partage, d’occasions de se retrouver et de vivre heureux… “au pied de mon arbre”.

Notre première vidéo pour BIEN en Périgord lors de la plantation avec l’école de Pomport … Merci pour votre indulgence ! 😉

L’animatrice de la Fabrique des Transitions