Accueil BIEN fait Renaissance de la confrérie du couteau

Renaissance de la confrérie du couteau

RENAISSANCE. Feue la confrérie du couteau fait son retour pour l'anniversaire (un quart de siècle !) de la fête organisée à Nontron.

L’existence d’une confrérie marque l’authenticité de tout événement festif qui se respecte, avec son lot d’animations, de costume original, de blason coloré et d’intronisations : elles sont légions en France et nombreuses en Périgord (la fraise, la noix, la truffe, le dindon…) Celle du couteau de Nontron, qui avait rendu ”lame“, vient de renaître en s’associant à celle du cèpe qui résistait encore, plus haut sur le territoire du Parc Naturel Périgord Limousin (PNRPL), à Saint-Saud-Lacoussière.

À armes égales

Les deux sont réunies en une “Confrérie du cèpe, lame du Périgord vert” avec une quinzaine de membres entraînés par deux coprésidentes, ex dirigeantes d’entreprises nontronnaises bien connues, Josette Mousnier (conception de stands Tesign) et Chantal Loos (fabrication d’articles chaussants Lhomme).

© Photo S.B.T.

Avec une forte volonté de s’investir pour retisser des relations et contribuer à la vie locale, elles seront au rendez-vous de cette 25e Fête du couteau, au pied du nouvel étendard de la confrérie (signé Florent Tessier) pour faire connaître ses projets conviviaux (concours de recettes aux cèpes cet automne à Saint-Saud, découverte des forêts des environs, etc.) en attendant la création d’un nouveau costume original pour renouveler la panoplie qui siéra aux futurs membres — déjà bienvenus — lors d’intronisations ludiques où il faudra certainement savoir jouer du couteau et appuyer sur le champignon…

• Lire aussi l’article sur le dernier né de la Coutellerie nontronnaise.

Le couteau à la fête

@Gallice Thomas, Vergnaud Julien, Biot Hamelin

Depuis 25 ans, la Fête du couteau fait des étincelles à Nontron : démonstrations de forge, de gravure sur manches et lames, expositions de modèles d’exception… Pièces de collection ou petit canif bien utile, la coutellerie est tout un art au pays du plus vieux pliant de France. Ce week-end des 7 et 8 août sera brûlant, malgré la météo, sur un site agrandi. Il sera aussi gourmand puisqu’on pourra user du couteau sur le marché de producteurs dressé en centre-ville.