Accueil BIEN en bref La conciliation de justice : une activité citoyenne

La conciliation de justice : une activité citoyenne

© cdad
CITOYENNETÉ. Le tribunal judiciaire de Périgueux recherche des conciliateurs de justice.

Lorsqu’un litige surgit entre deux personnes, le recours au conciliateur de justice est un moyen simple, rapide, gratuit et efficace pour trouver un accord amiable sans passer par les tribunaux. Son intervention concerne le plus souvent les conflits de voisinage, de consommation, d’habitation ou de construction.
Nommé pour un an, le conciliateur peut être reconduit dans sa fonction bénévole pour une période renouvelable de deux ans. Le profil recherché requiert une pratique juridique de trois ans, l’absence de diplôme en droit n’étant pas rédhibitoire. Qualité d’écoute et disponibilité sont bienvenus, et le candidat ne doit pas être investi d’un mandat électif dans le ressort de la cour d’appel de Bordeaux, et n’exercer aucune activité judiciaire à quelque titre que ce soit.

Formation et indemnité

Les conciliateurs de justice bénéficient des formations dispensées par le département des
formations professionnelles spécialisées de l’École Nationale de la Magistrature (ENM). Non-obligatoires, ces formations répondent aux interrogations des conciliateurs sur le
fonctionnement de la justice en général et de la conciliation en particulier.
Une indemnité forfaitaire est attribuée, destinée à couvrir les dépenses dans l’exercice de leurs fonctions (menues dépenses de secrétariat, de téléphone, de documentation ou d’affranchissement…).

La lettre de motivation est à adresser à Madame Audrey Chaumont-Moreau, Coordinatrice du CDAD de la Dordogne : cdad-dordogne@wanadoo.fr