Accueil BIEN en bref Un jardin en finale sous le signe du collectif

Un jardin en finale sous le signe du collectif

©C.Ribeyreix
CONCOURS. CARRÉ JARDINIERS. Ce 29 juillet 2021, Franck Serra n’a oublié personne : anciens formateurs, anciens maîtres d’apprentissage, partenaires, près de 150 invités, tous réunis autour de lui et de son équipe pour la présentation de son" jardin du Bon Vivant" finaliste avec quatre autres candidats du "Carré des Jardiniers", concours emblématique de la profession.

Parce qu’il est important pour lui « de se souvenir d’où l’on vient, même si l’on ne sait pas toujours où l’on va », Franck a remercié tous les partenaires qui le suivent dans cette belle aventure et a salué deux « frères jardiniers » particulièrement inspirants dans son parcours : Jérôme Granger, son formateur en Bac pro et David Beauvais architecte paysagiste, son maître d’apprentissage au Conseil départemental Dordogne et son guide dans la création de jardins lors de ses deux années de BTS.

Human et sens, le travail de toute une équipe

C’est en partie grâce à eux qu’il se lance dans la conquête du trophée du Carré des Jardiniers. (Lire Franck Serra, futur maître jardinier 2021 ?) Mais c’est aussi grâce à une équipe de 25 maillons que la chaîne Serra Paysage et Infiniflore est humainement solide.

©.C.Ribeyreix

Le chef d’entreprise à cet égard, a rappelé les thèmes et les valeurs qui lui sont chers depuis toujours : l’apprentissage gagnant-gagnant, insistant également sur le fait que « la valeur d’une entreprise ne se mesure pas par sa valeur financière mais par sa valeur humaine sans laquelle l’entreprise est stérile.»

Des jeunes et des moins jeunes, toutes et tous engagés auprès de leur patron et ami. Car chez Serra Paysage, ce challenge, inaccessible dans de nombreuses entreprises est chez lui indéniable et assumé.

©C.Ribeyreix

Six collaborateurs dont sa compagne Alexandra, très émue, lui ont réservé une surprise et ont pris à tour de rôle la parole, pour rendre hommage à l’homme, « ce conquérant bienveillant », l’assurant de leur soutien, pour continuer à le suivre dans « ses projets et ses délires professionnels.»

En attendant, tous restent concentrés et déterminés pour ramener le trophée.