Accueil BIEN fait Franck Serra, futur maître jardinier 2021 ?

Franck Serra, futur maître jardinier 2021 ?

©Serrapaysage
JARDIN. Le 29 juin, Franck Serra a su convaincre le jury du Carré des Jardiniers que son projet de jardin conjuguait toutes les caractéristiques du "Bon vivant" : écoresponsabilité, créativité conciliable avec l'urbanisation et le bien-être, chaleur, convivialité et partage, autour de cet espace nourricier et fertile. Du 30 novembre au 2 décembre, il devra avec son équipe, au parc des expositions Eurexpo de Lyon, créer ce jardin de 200m², face à quatre autres finalistes.

Pour cet espace vertueux et résilient, imaginé et créé dans une démarche de respect de l’environnement, Franck Serra, dirigeant de Serra Paysage, a privilégié notre territoire à travers la filière bois locale ainsi que les circuits courts.

Un jardin en harmonie avec la nature

Toujours passionné et à fond dans ses engagements, le chef d’entreprise insiste sur « la responsabilité du créateur de jardin qui doit tenir compte de la réalité du terrain », sans renier sa responsabilité ni oublier ce que nous devons à la nature. « Créateur des tendances paysagistes de demain, il développe sa créativité en s’appuyant sur les valeurs qui le portent ».

Dans ce jardin du « Bon Vivant » sélectionné pour la finale du Carré des Jardiniers,  la filière bois locale est particulièrement mise à l’honneur ; châtaigniers périgourdins structurent la canopée, arche inaugurale de l’espace bien vivre, avec une table en chêne de 7 mètres ; table du partage et de la convivialité, creusée par un chemin végétal offrant plantes gourmandes et autres aromatiques locales. Un espace bien-être, bordé d’une forêt luxuriante structurée autour d’une table d’eau, révèle des cocons organiques de relaxation en châtaignier.

Écoresponsabilité et vivre-ensemble

Sols perméables, naturels et nourriciers, écoresponsabilité dans le choix des matériaux et des végétaux, biodiversité : le jardin imaginé par Franck est tout cela à la fois. Vivant et bon vivant, car il rassemble et conjugue la convivialité, le partage et l’abondance du jardin nourricier.

C’est bien ce retour à la nature, la valeur de ce qu’elle représente dans nos vies, la nécessité et à l’urgence de la protéger et de la préserver, que nous montre le jardinier périgourdin. Au-delà, c’est l’engagement et la participation de toute une équipe derrière lui, qui va travailler à la préparation du jardin pour le mois de décembre 2021 ; parce qu’avant tout, Franck aime à cultiver et entretenir ce sentiment fort d’appartenance à une entreprise et à ses valeurs. Conscient de la richesse du savoir-faire de ses collaborateurs, il sait mieux que quiconque qu’elle nourrit sa créativité et l’encourage à aller toujours plus loin.