Accueil BIEN être J’ai testé pour vous le bilan de forme Iris Équilibre

J’ai testé pour vous le bilan de forme Iris Équilibre

PRÉVENTION SANTÉ. Avec ses associés, Simon Terrade vient de mettre en place un protocole de test de condition physique. Adapté à tout âge, il permet de mesurer différents paramètres : équilibre, endurance, puissance et souplesse, et s'avère un outil efficace, tout particulièrement en entreprise.

Après un cursus en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) et en comptabilité gestion, Simon Terrade croise ses deux expériences et s’inspire du protocole Eurofit pour concevoir un test de la condition physique. Il s’agit au début de fabriquer une machine autonome capable d’effectuer les différentes mesures ; un prototype est même créé.

Tester son équilibre

Même s’il sait que le concept est exploitable, Simon souhaite humaniser la démarche et met en place un protocole qu’il anime, notamment dans des centres de loisirs et des établissements scolaires. Les retours étant très positifs, il crée Iris-equilibre.com avec quatre associés : Nicolas Petit, pour la partie graphisme, site internet et logo, Clément et Sébastien Sanquer, pour le développement du site, de l’application et le back-office, et Farès Bouaza, pour la branche commerciale.

J’ai testé pour vous la nouvelle formule lancée courant juin 2021. Le bilan personnalisé suivant les tests, commenté par Simon, est précis. Il permet de déterminer nos forces, nos points d’amélioration et d’obtenir des conseils en nutrition, des préconisations d’activité physique, mais également de prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS).

Lutter contre les idées reçues

Ne parlez pas à Simon d’Indice de masse corporelle (IMC). Il vous expliquera que l’essentiel n’est pas là : concernant le poids, l’intérêt est dans le ratio entre la masse grasse et la masse maigre ; de quoi changer agréablement la perspective et se projeter de façon plus constructive et positive.

Les différentes mesures proposées donnent un bilan de notre condition physique à l’instant T. Une application de collecte des données a été créée permettant une saisie en direct. Une fois les tests effectués, soit une vingtaine de minutes plus tard en moyenne, les données sont transférées sur un logiciel de traitement.

Un outil utile en entreprise

Simon et ses associés se tournent désormais vers les entreprises pour lesquelles le protocole présente un intérêt non négligeable dans le cadre de la prévention santé, qui intéresse aussi, plus largement, les services de santé au travail.

Simon a pu ainsi, en juin, animer une journée de tests à destination des salariés du siège du Crédit Agricole Charente Périgord (CACP) à Angoulême. Près de 100 personnes se sont ainsi succédé, sur la base du volontariat, pour évaluer leur condition physique. Au-delà des différents exercices, les participants ont particulièrement apprécié le bilan personnalisé commenté.

Un financement participatif

Si l’application de collecte des données est déjà en service, il faut désormais la développer pour y associer le traitement de ces dernières, mais également les profils des utilisateurs ainsi que les liens vers les professionnels et les encadrants. Ce développement a un coût qui pourra être financé grâce à un crowdfunding lancé le 16 juillet 2021 sur la plateforme Tudigo.

L’objectif à moyen terme étant de créer une communauté. Via une carte sur l’application, les utilisateurs pourront localiser d’autres personnes et envisager par exemple de pratiquer la même activité physique dans un secteur géographique commun. Ils pourront également trouver des professionnels adaptés à leurs besoins : coachs sportifs, naturopathes … mais il pourra simplement s’agir d’échanges de discussions, bref d’un réseau social sportif made in Périgord.