Accueil BIEN ailleurs BentOgatO, une boîte stylée et engagée

BentOgatO, une boîte stylée et engagée

©BAM
INITIATIVE RESPONSABLE. Investies dans le secteur de la gastronomie depuis vingt ans, Diane Lefrançois et Émilie Sibut ont élaboré et co-imaginé avec la cheffe Marion Juhel la BentOgatO, une boîte réutilisable et recyclable, pour transporter ses pâtisseries « avec style et engagement ». Une solution responsable remédiant à la problématique des emballages jetables.

Chaque année, 250 millions de boîtes de pâtisserie sont jetées en France, avec une durée de vie de seulement quelques heures. C’est pour répondre à ce gaspillage que la BentOgatO a été conçue.

S’adapter aux professionnels et aux consom’acteurs

Face aux enjeux du XXIe siècle, de plus en plus de Français sont prêts à changer leurs habitudes, quitte à payer un peu plus cher. De leur côté, les professionnels de la pâtisserie retravaillent régulièrement leurs recettes, afin de privilégier les produits de saison et les circuits courts. Incités par la loi Agec n°2020-105 du 10 février 2020 à lutter contre le gaspillage et à s’engager dans l’économie circulaire, ils peuvent désormais utiliser la BentOgatO.

Fabriquée 100% en France, avec un matériau bio-orienté, elle est lavable, pliable, et réemployable douze fois.

Facteur de développement et fidélisation de la clientèle

Représentant 20 % des achats, les emballages pèsent lourd dans le bilan des professionnels et nécessitent des stocks importants. Sensibilisés à l’approche écoresponsable, les professionnels qui ont opté pour cette solution, réduisent drastiquement les consommables et bénéficient d’un accompagnement. En amont, pour répondre aux attentes de leurs clients, mais aussi en aval pour communiquer par rapport à leur démarche. (Lire en encadré le témoignage des responsables de l’entreprise « Au four et au moulin » à Tamniès, LoÏc Leday et Véra Gautrin-Cléret)

Conjuguer éthique et style

Sensibles à l’esthétique, Diane Lefrançois et Émilie Sibut ont souhaité que leur produit soit à la fois qualitatif et séduisant. S’inspirant des origamis japonais, elles ont en outre conçu un emballage complètement personnalisable, qu’il s’agisse du décor, du nom ou des couleurs, et disponible en trois formats.

Elles viennent également de lancer une version festive qui ne soit pas ciblée sur une fête particulière, ce qui irait à l’encontre de leurs valeurs, mais une variante qui colle à toutes les occasions.

Pour répondre à la demande des consommateurs d’emballage multi usage, elles ont élaboré un sac spécifique pour mettre la BentOgatO, qui après utilisation, se transforme en set de table.

Fortes du succès de leur création, les deux femmes, dont l’entreprise est labellisée French Tech, travaillent désormais à sa déclinaison pour les traiteurs et restaurateurs, en partant de leurs problématiques et de leurs usages spécifiques.

Pour quelles raisons avez-vous décidé de vous procurer la BentOgatO ? en quoi sont-elles en résonance avec les valeurs que vous portez dans votre métier ?

Les valeurs que nous portons sont intrinsèquement liées avec la décision que nous avons prise de nous procurer la BentOgatO. Lorsque nous avons commencé à imaginer notre projet de boulangerie, nous la rêvions la plus vertueuse possible. Nous limitons au maximum le gâchis et les déchets dans notre vie quotidienne, il nous semblait évident d’en faire de même avec notre entreprise. Quand nous l’avons lancée en novembre 2020, la BentOgatO n’était pas encore disponible. Nous avons commencé notre démarche en nous procurant des papiers cuisson et des papiers plastiques lavables(en remplacement de la cellophane, très utilisée dans notre branche). De nombreux clients ont également tout de suite joué le jeu en venant avec leurs propres contenants, mais c’était malgré tout un crève-cœur de distribuer autant de cartonnage à usage unique. 
Quand nous avons découvert la BentOgatO, c’était la réponse inespérée à notre dilemme et nous n’avons pas hésité une seconde. Il répondait à notre besoin d’un boitage lavable, sans être envahissant ou trop onéreux pour le client. Les boîtes de gâteau réutilisables en plastique dur sont moches, chères et prennent beaucoup de place. 
En plus nous avons pu personnaliser nos BentOgatO à notre image donc c’était un vrai plus.

Comment motiver et mobiliser vos clients ?

Nous n’avons pas prévu de contrepartie de type « points de fidélité ». Plutôt une mise en place ludique sous forme d’un jeu concours pour faire connaître le concept auprès de notre clientèle. Selon nous, l’effort se doit d’être collectif.
Nous pouvons difficilement proposer des produits gratuits tous les X achats, nous avons déjà pris le parti de réduire au minimum acceptable nos marges, afin de proposer des produits de qualité bio, accessibles à tout le monde et non uniquement à une frange aisée de la population.
Il s’agit au contraire davantage d’impliquer notre clientèle en lui proposant cette alternative peu onéreuse et responsable, tandis que le cartonnage à usage unique deviendra payant (de l’ordre de quelques centimes : c’est surtout symbolique, il s’agit de faire comprendre que le cartonnage a un coût économique ET écologique). Il m’est trop souvent arrivé de voir des clients nous demander par exemple au dernier moment de changer de boite pour en utiliser plusieurs petites, plus faciles à mettre dans leur sac à dos ou pour en donner à des amis. Résultat : une boite salie bonne à jeter et plusieurs petites boîtes consommées qui seront jetées dans 1 heure. Le public doit être informé du coup de cette surconsommation, que ce soit pour l’artisan et pour la société en général.