Accueil BIEN fait Cobaty hors les murs

Cobaty hors les murs

© S.B.T.
BÂTIMENT. Les Cobatystes périgourdins ont fait leur rentrée... à l'occasion d'une sortie au grand air, près de Périgueux. L'occasion de retisser des liens autrement que par Internet et de se remobiliser sur l'actualité du secteur, formation et ressources en matières premières.

L’architecte Jacques Laparra, nouveau président du Cobaty Périgord (il succède à Pascal Moron, qui a assuré la présidence lors de la période si compliquée du Covid), a réuni la communauté de ses adhérents bâtisseurs, restée éparpillée depuis le début de la crise sanitaire, pour marquer la levée des masques en plein air : l’occasion de partager un de ces moments de convivialité qui cimentent les relations entre tous ces professionnels du monde du bâtiment, de l’agent immobilier au décorateur en passant par le fabricant de chaux ou le maître d’œuvre. C’est dans l’environnement champêtre de l’étang du Rosier, à Coursac, que s’est déroulé cet appel du 18 juin, sous un soleil complice et une coordination assurée par Gilles Dupérier.

Trois orientations majeures

L’activité du club va reprendre autour de plusieurs temps forts : des rencontres mensuelles proposées autour d’un thème lié à l’actualité du bâtiment, avec un expert invité ; la continuité du travail mené sur la maîtrise des prix et des loyers, étude lancée avec la préfecture, la direction départementale des territoires et Périgord Habitat (une commission qui se veut force de proposition, sous l’égide de Tom Gounou) ; les actions menées en direction de la jeunesse, notamment à travers le Trophée Cobaty des apprentis, créé par Bernard Mousnier, « chef opérateur » auquel on doit la réalisation du kiosque des allées de Tourny, à Périgueux, en attendant un nouveau défi à relever pour promouvoir le savoir-faire et les formations du bâtiment. « Nous avons besoin de cette jeunesse, nous devons l’aider et la récompenser », a insisté Jacques Laparra.

Espace de réflexion

L’équipe départementale souhaite créer une organisation autour du Cobaty Périgord qui regrouperait une trentaine d’anciens et de potentiels nouveaux cobatystes pour relancer une dynamique : cet espace de réflexion, réuni deux à trois fois pas an, contribuerait à renouveler la représentation géographique et professionnelle de cette association de promotion et de solidarité des forces vives de la construction, qui tend de plus en plus vers l’éco-construction.

François Guibert président du district 7 de Cobaty (celui des 12 départements de Nouvelle-Aquitaine), originaire du Bergeracois, était aussi au rendez-vous pour évoquer la traversée de crise, notant que les contraintes peuvent souvent se transformer en opportunités.

Cobaty Périgord ?

L’association regroupe 44 membres de métiers différents dans l’univers du bâtiment. Elle souhaite remobiliser certaines régions du département, recruter des femmes et des hommes motivés pour retrouver une place auprès des décideurs et participer à la vie du bâtiment en Dordogne. Dernier arrivé, l’assureur Dorian Kénil, bien connu dans le monde du rugby, parrainé par Bernard Mousnier et Michel Macary.